La Dominique, bons souvenirs.

Promotion de la Dominique par les gens y ayant fait escale.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tarzan et Jane à Glassy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elodie



Nombre de messages : 17
Localisation : St-Martin Antilles
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Tarzan et Jane à Glassy   Mar 26 Sep - 20:19

Chapitre 13 :
« Tarzan et Jane à Glassy »

Enthousiamés par notre premier exploit, nous décidons de poursuivre le safari vers Glassy, pointe de falaise située près du village de Boetica, endroit prisé par notre hôte. Sur la route, nouvel émerveillement devant des tranches de vie quoitidienne : écolières cheminant à pied dans leur uniforme soigné ( robe chasuble bleu marine ou à carreaux, noeuds assortis dans les nattes remontées sur le sommet de la tête, et chaussettes montant jusqu’aux genoux : comment peut –on infliger le cruel port de chaussettes sous un climat pareil ?!!) , ou une mère de famille et ses enfants, se lavant dans la rivière, car les cases miséreuses louées 80 EC$ par mois ne sont équipées ni d’ électricité ni d’eau .Tous nous saluent, le corps ensavonné, et certains enfants courent derrière la voiture en riant et en faisant de grands signes de la main.
Sur la route de Délices à Boética, nous prenons une autostoppeuse qui se rend à La Plaine. C’est elle qui nous indique le point de départ de la piste de Glassy. Elle nous vante la beauté d’autres chutes à proximité, les Sari-Sari Falls, mais nous n’aurons malheureusement pas le temps de nous y arrêter : 4 jours sur l’île , c’est très peu, et nous sommes confrontés chaque soir, à l’heure des dilemnes et des projets de visites pour le lendemain, de faire de cruels choix. De plus, Didier nous a mis en garde contre les chutes de Sari-Sari : l’an dernier, une touriste a péri emportée par la violence des flots...

Glassy, c’est la surprise du jour : comptez une bonne heure de randonnée dans la forêt tropicale, dans des sous-bois étouffants, oppressants, chauds et humides, sur un sol très glissant littéralement recouverts de dizaines de lézards ! Brrrr ! J’ai dû hurler une bonne centaine de fois , car à chaque pas, ce sont cinq ou six petits reptiliens qui sautent, se propulsent du tapis de feuilles mortes, pour échapper à nos semelles de géants ! Le décor cependant vaut le détour : on se croirait dans un film d’aventures, et on ne serait pas étonnés d’y croiser un pirate ou un Indiana Jones en vadrouille !




Sur le sentier forestier très étroit, on se faufile entre les lianes (auxquelles je me suis suspendue, telle Jane, et qui m’ont d’ailleurs valu le gadin du siècle!)



Au bout de la trace, interminable, sur un sol de plus en plus hostile et glissant, il nous faut descendre des sentes rocailleuses de 15 cm de large, royaume des biquettes à en juger les monticules de crottes sur lesquelles nous marchons ! Et soudain, entre deux rocs majestueux, surgit la mer houleuse, dont les vagues viennent s’engouffrer à grand fracas dans les cavités rocheuses des falaises qui tombent à pic .



Bibou dégaine immédiatement son carnet de croquis, pendant que je me délecte d’une mangue juteuse à l’ombre d’un gros arbre au port princier, histoire de reprendre des forces pour la longue et pénible remontée du retour.






Dieu que ce fut difficile ! Autant nous trouvions le terrain glissant en descendant jusqu’à l’océan, autant nos cuisses et nos mollets ont douloureusement souffert pendant l’escaldade de la remontée ! Arrivés au point de départ, nous faisons une halte pour enrichir la collection de fleurs et de feuilles insolites composant notre herbier dominicain.


Nous sommes dégoulinants de sueur ( et ce n’est pas une image : Seb peut carrément essorer son T.Shirt , et mes cheveux longs sont trempés de la racine aux pointes ! Heureusement, le trajet en voiture , toutes vitres ouvertes, nous offre les bienfaits de l’air frais de la montagne, bien plus pur que l’air conditionné de la clim’.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didier



Nombre de messages : 268
Age : 56
Localisation : Salisbury, Dominica
Date d'inscription : 24/09/2006

MessageSujet: Attention, GLASSY peut etre DANGEREUX!!!!   Jeu 12 Oct - 19:40

A la fin de la trace de Glassy, ou il y a 3 piscines remplies par les vagues. Nager dans la grande piscine du milieu. MAIS surtout pas dans la petite marmite ronde (on peut s'y mettre a 3 ou 4 serres) en bord de mer. Des photos touristiques de magazines officiels, montrent 1 jeune fille en bikini etendue dans ce trou. Des gens s'y sont fait EJECTER par les vagues, ECORCHER sur la roche TRES PROFONDEMENT. J'ai vu quelqu'un avec 1 ENTAILLE de 30 cm sur 1/2 cm de profondeur. sa peau avait eclate comme un fruit.

L'endroit est super jolli, ca vaut le coup, mais n'aller pas dans le petit trou d'eau en bord de mer, OK!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stonedge.free.fr
 
Tarzan et Jane à Glassy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tarzan et jane (la gestion des tâches ménagères )
» Dpt 48 - Tarzan et Jane - Chatons abandonnés - Adoptés par Yves et Géraldine !
» tarzan,jane et gozilla
» Zazy , Tarzan (adoptés) et Tara 6 mois adorable
» tarzan et les tiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Dominique, bons souvenirs. :: La Dominique, bons souvenirs.-
Sauter vers: