La Dominique, bons souvenirs.

Promotion de la Dominique par les gens y ayant fait escale.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 super séjour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jean-luc



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: super séjour   Lun 12 Mai - 4:51

Salut Didier, et tous les vacanciers, vacancières,

Heureux comme tout ma fille et moi de ces 3 jours 1/2 avec comme cerise sur les crêpes du matin et les blagues de didier, le boling lake, son guide unijambiste (incroyable !!!) et les maux aux mollets depuis 2 jours mais que de souvenirs !!!
Pour les amoureux de la nature, de la simplicité, de l'humour et du bon accueil : allez chez Didier, il vous fera voir la Dominique sa nature et sa beauté avec ses yeux et son verbe, à l'arrière de son pickup !
Pas forcément pour les amerloques et les amateurs des hôtels 5 étoiles mais plutôt pour les bons vivants qui aiment les surprises à la Didier mais chuuut, c'est une surprise Very Happy

A bientôt et Au Re Voir didier

Jean-Luc et Rébecca Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 14/05/2008

MessageSujet: idem...   Mer 14 Mai - 17:13

Comme le soulignent Jean-Luc et Rebecca, qui nous ont gentiment barré la route de la traversée en Guadeloupe Wink il y a 3/4 jours maintenant, cette petite virée en Dominique nous a comblé !

Faut dire que Didier est un guide hors pair... encore merci à lui pour les coins fabuleux qu'il nous a fait découvrir, les escapades à l'arrière de son 4x4 blanc, les jeux de mots, sa bonne humeur, et ses fameuses surprises (liquides)... et les rencontres que nous avons faites grâce à lui (i.e. le fameux skippy unijambiste).

Le groupe était vraiment sympa et nous avons passé 3 jours fabuleux !
merci à tous !!!!!!

Anne et Alex
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tanguy



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Re: super séjour   Ven 11 Juil - 23:17

LA Dominique ouh c'est COOL.... Et BIENVENUE dans le plus bel endroit de Dominique LE STONEDGEEEEEEE ! a TES SOUHAITS Didier ! Moi j'y ai vécu un bon moment, et mes meilleurs moments je les passé au stonedge, super ambiance décontracte pas de prise de tête, escursion et découverte garantie, mais Didier c'est pas le seul qui fait vivre le stonedge sans Emilia Garcia, une fille extraordinaire qui est toujours à vos petits soins et attache une grande importance à la qualité d'accueil et la qualité du service, et croyez moi je sais de quoi je parle puisque j'ai un restaurant (http://kalinago-carbet.pursud.org), et une employée comme ça on aimerais bien en avoir ici, bref allez y c'est cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didier



Nombre de messages : 274
Age : 56
Localisation : Salisbury, Dominica
Date d'inscription : 24/09/2006

MessageSujet: des tours!!!   Mar 30 Juin - 8:49

Ceci est une chanson creee lors d'un boiling lake tres difficile qui a pris 12h, je m'ennuyais 1 peu donc j'ai chante ca!!! DESOLE

On va au stondege hotel,
on demande a faire des tours...euhhh
et Diddier lui nous repond, mais 'y a pas de problemes on va en faire des tours, des tours et des detours, on va se fendre la gueule
On revient du stonedge hotel
on pleure a tous les coups...euh
car oui on aurrait voulu rester la tous les jours...euh

dOMINICA, LA dOMINIQUE, STONEDGE SAFARI HOTEL
http://stonedge.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stonedge.free.fr
Didier



Nombre de messages : 274
Age : 56
Localisation : Salisbury, Dominica
Date d'inscription : 24/09/2006

MessageSujet: photo de l'hotel.   Sam 27 Fév - 19:50

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stonedge.free.fr
Didier



Nombre de messages : 274
Age : 56
Localisation : Salisbury, Dominica
Date d'inscription : 24/09/2006

MessageSujet: L’ambiance au Stonedge :   Mar 10 Mai - 19:21

L’ambiance au Stonedge :



Dans le resto reflétant dans ses bois vernis toutes les lampes du soir, les convives se restaurent 2 par 2 ou en groupe » comme ils sont venus ». Les plats nettoyés, on vous les enlève et alors, alors ? Alors ? Hé..hé, Zorro est arrivé, hé, hé, le bon Zorro, le bon Didier qui propose le verre du patron, mais demande à tous de quitter sa place et de s’installer à la grande table du bar. Bin oui ! Je ne vais quand même pas donner à chaque table, une bouteille de rhum, amaretto et autres, c’est mieux de rassembler tout le monde et de trinquer ensemble. D’ailleurs, des gens ne se connaissant pas et venant de Guadeloupe sont depuis lors très copains et se voient maintenant toutes les week-ends (Tiens, c’est un mot anglais qu’ils ont dû apprendre ici, en Dominique !).
Nous avons déjà eu un groupe de la République Dominicaine qui vit en Dominique et étant venu pour boire un coup, ils ont dansé toute la soirée et finalement se tournent vers mes clients Français et demandent : « Vous savez danser, vous les Français ? »
Tout de suite je prends la balle au bond et réponds à la provocation ; « Venez les gars on va leur montrer le pachito, on devait être une 15zaine à se coucher sur le sol et à passer les filles au-dessus de nous (ça c’est plutôt joli !). Les espagnols éberlués ont eux aussi commencé à se jeter sur notre chenille, mais les gros ont un peu épuisé l’élan du pachito.
Une autre soirée, on avait des filles qui n’arrêtaient pas de danser et tous leur gars un peu macho peut-être restaient sur place, assis à boire. L’ambiance survoltée féminine arrivant en fin de course, je me lève et dit ; « allez les gars, c’est a nous, tous debouts, suivez-moi on va faire un karaoké mouvement ». Hein, c’est quoi ça ? Ok, ok, j’explique. On se met devant mon ordinateur, je mets une video youtube et paf il faut copier le mouvement des chanteurs. J’avoue que le groupe des gars n’était pas très danseur, mais l’effet voulu était atteint, toutes les filles se sont bien amusées à regarder leur dindon dodeliner et le Zorro du début dansant comme un z’héro, euh pardon un zéro.
Un jour aussi, j’ai eu 2 chauffeurs tgv qui ayant trop bu du rhum macoucherie à 70 degrés se sont pris pour des avions et voulaient décoller de ma falaise. S’ ils avaient réussis c’était pas trop grave, falaise pas de traces ! Un des 2 revenant à la raison m’a aidé à terminer l’autre, de sorte qu’on n’a pu le ramener inanimé à la chambre, allez, Orly on dort était meilleur expression que au lit, on dort.
J’ai un vieil Allemand qui a aussi dormi une nuit avec ma chèvre et m’a avoué ne lui avoir rien fait. Il avait aussi abusé du macoucherie rhum, décidément quand je bois macoucherie rhum, je ne désire que retrouver ma coucherie.
Mais bon, c’est pas tous les jours comme ça non plus.
Allez, les gars, à tantôt !


http://stonedge.free.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stonedge.free.fr
Didier



Nombre de messages : 274
Age : 56
Localisation : Salisbury, Dominica
Date d'inscription : 24/09/2006

MessageSujet: Rapport complet de vacances.   Mar 6 Sep - 2:08

Dominique: rapport complet de vacances.
Defaut: l’irregularite du transport maritime Express-des-iles, les tickets retour indiquant 10 h du matin, alors que le bateau n’arrive que l’apres-midi???? Cest arrive egalement a un autre couple logeant a Stonedge hotel durant la meme periode.
Mais soit, a l’arrivee, 2 solutions: le taxi qui pourra aisement changer ses pris a tous moments,discutez donc les tarifs avant embarquement. Nous avons paye 20 euro pour aller au Stonedge hotel a Salisbury. Par la suite nous avons pris des bus pour nous rendre de Roseau a Stonedge pour la modique somme de 1.50 euro par personne (40 minutes de trajet).
Si vous n’etes pas trop charges, cette solution est ideale. En effet en quittant le port vous tournez simplement a gauche, a la riviere vous tournez ensuite a droite jusqu’au prochain pont. La, demandez les bus allant dans vos directions respectives et vous n’aurrez parcourus a pied que 300 m a peine. Cet arret de bus ne dessert que le la partie entre Roseau et le nord. Si vous vous rendez au sud, il faudra en fait tournez a droite a la sortie du port jusqu’a la Royale Banque du Canada. A l’arriere vous y trouverez plusieurs arrets de bus.
La Dominique a quelque chose d’etonnant, aucune entreprises polluantes. Mesdames, messieurs, vous n’y verrez que du vert, de la nature a perte de vue, des rivieres fraiches et BUVABLES, des montagnes, des perroquets sauvages, des plages de sable noir et seulement quelque unes de sable blanc. Hamstead beach a le merite d’etre une des plus belles plages ou j’ai eu la joie de me baigner. Cette plage est toutefois isolee, ne laissez donc pas vos affaires hors de la voiture.
Verrouillez votre porte si vous n’etes que 2. Dans notre cas, nous etions suffisamment nombreux et n’avons pas eu besoin de proteger nos affaires. Cette plage ainsi que bien d’autre endroits n’est accessible qu’en jeep 4x4. Ne louez pas 1 voiture normale, ce serait une grosse erreur.
Tous les BONS renseignements au sujet de l’ile et des endroits a visiter nous ont ete donnes par Didier le proprio du Stonedge hotel. Soucis du detail, la volonte de SATISFAIRE les vacanciers est semble-t-il la motivation du gaillard. Durant notre sejour a Stonedge, nous avons recu 1 verre de bienvenue et chaque soir apres souper notre pousse-cafe gratuit. A un moment Didier a meme laisse la bouteille COMPLETE de vieux rhum et nous a replique, servez-vous a volonte.
Le prix des chambres defient toute conccurence, les petits dejeuners aussi. Nous avons eu l’occasion en soiree de partager a 2 un immense poisson “TRIGGER FISH” dans un plat commun qui prenait a lui seul le 1/3 de la table. Tres sympatique et fourni en quantite.
Les chambres ne sont pas specialement confortables, mais elles ont du caractere, des couleurs vives, mais surtout plein de portes de chaque cote donnant une aeration supprimant le besoin des ventilateurs, toutefois presents dans la chambre. Les douches en BOIS de la foret, les lits suspendus et entoures de cordes, au-dessus d’un sofa archaique pouvant se transformer en lit enfant ou d’accompagnant. La facade avant s’ouvre au sommet d’une falaise decouvrant la mer scintillante a nos pieds. Vues sur la cote decoupee et senteurs iodees. Dans le jardin un trone de pierre, un minigolf gratuit pour les “clients”.
Le resto est quelque chose de tout a fait ahurrissant, un filet tendu au-dessus de la reception est le nid d’acceuil de plantes grimpantes, le hall guidant aux toilettes du resto est parseme de plantes a tous les niveaux. On se croirait en foret vierge. Les meubles, les tables, tout est fabrique maison et peint avec des fonds de pots de couleurs differents donnant a l’ensemble un effet patchwork divertissant. Il y a aussi un magasin avec un beau lot de peintures.
Nous avons eu droit le mardi a un tour gratuit avec Didier dans son “VAN SAFARI”.
Le sud de l’ile nous a ete offert ce jour la avec la decouverte des chutes Victoria. Il a fallu traverser le lit de la riviere par 5 fois avec l’eau montant jusqu’a la taille. Apres une 1/2 heure nous avons pu enfin nager dans le lac d’eau blanche alimente par la chute d’eau. Au retour, le celebre rasta Moise nous a montrer ses talents de cuistot vegetarien. Les noix de coco nous servaient de cuillers, les calabashes evidees, d’assiettes. Ensuite nous sommes repartis pour le sud vers la petite soufriere pour se tremper dans une piscine d’eau chaude volcanique.
De retour vers l’hotel, Didier s’est arrete chez Connie, une petite plage avec papillotes et nous a offert a tous le petit verre pour la maison. Nous etions a ce moment 8 personnes.
A cote de l’hotel vous avez une francaise etonnante, Beatrice, la copine a Didier. Elle a une petite plage avec chaises longues, petit bar servant une tres copieuse nourriture et rafraichissements. Vous ne pouvez pas faire autrement que de vous y rendre, Didier n’arrete pas d’en parler. Je crois que ces 2 la s’entendent comme larrons en foire.
En resume, je conseille cet hotel , car moi-meme, je pourrais y sejourner a nouveau.
Autre idee d’excursions:
L’indian river, la venise des Caraibes: Jerome le costaud ou Gregory le chanteur vous enmene en ramant dans les mangroves, apres environ 30 minutes vous accosterez dans un bar typique ou vous aurrez le loisir de boire “la dynamite”.
Cold soufriere: petit endroit sympa que l’on atteind en 5 minutes de marche-a-pied, c’est un petit resume du lac bouillant. C’est donc quelque chose que vous devez voir, si vous n’avez le courage de crapahuter pendant les 6 heures necessaires pour atteindre ce boiling lake. Vous y verrez des marres d’eau laiteuses vibrantes sous les effets des gaz sortant du sol. Desole, odeur d’oeuf pourri indiquant une forte concentration de souffre.
Escalier tet chien dans la reserve indienne: un serpent volcanique se jette dans la mer avec a droite 3 bassins on l’on ne peut se baigner que si la mer splashante ne passe pas par la gauche de l’escalier et remonte par-dessus celui-ci. La mer pourrait en effet vous emporter au large.
Au cas ou la baignade est permise, restez verticaux dans ces bassins car les vagues successives et violentes vous ferons balloter dans les trous d’eau. Ne faites surtout pas la planche!
Trafalgar: 2 chutes d’eau cote-a-cote, sur le chemin qui vous y mene, profitez de la rivere jaune
qui remplit des cuvettes d’eau chaude. Cette chute d’eau est malheureusement parfois pleine de touristes de croisieres, Je propose d’eviter le site lorsque vous voyez les bateaux amarres a Roseau.
Masque et tuba: pas le choix, bulles de champagne: activite volcanique sous-marine, vous nagerez dans une eau EFFERVESCENTE. Ensuite poussez jusqu’a le presqu’ile Scottshead, sur le cote droit vous arriverez a des pallasses de fer remplies de cailloux, formant un escalier. La, deshabillez-vous et suivez dans l’eau, la cote jusqu’au tombant. Le sable y est blanc sel, permettant une visibilite lointaine.
Les locaux: sympas, souriants, welcoming, un peu roublards pour les prix, ne tentez pas le diable, c’est tout.
Pour finir, je pense que la Dominique offre un bon rapport qualite prix, ou trouvez-vous encore des petits dej. a 4 euro avec cafe et jus compris? Ou trouvez-vous une bonne biere en terrasse a moins d’un euro??? Des bus qui vous conduisent 40 minutes pour 1.50 euro??? Franchement, pas en FRANCE!!!
J’aimerais encore une fois en signe de PS, remercier l’acceuil de Didier du Stonedge hotel, la Doudou (Beatrice), Jerome, notre rameur dans les mangroves et je garderai toujours une petite place dans mon coffre aux tresors pour cette petite ile verte aux couleurs pirates, qu’est la Dominique.
Walkeraptor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stonedge.free.fr
Didier



Nombre de messages : 274
Age : 56
Localisation : Salisbury, Dominica
Date d'inscription : 24/09/2006

MessageSujet: Séjour   Mar 6 Sep - 2:10

Séjour
En route pour trouver notre hôtel « Stonedge », auquel on rêve depuis qu’on l’a trouvé sur Internet, choisi en partie grâce aux photos « déco safari » et surtout à la phrase d’accueil du site : « Maniacs and snobs are NOT welcome in Stonedge ! » . Il faut prendre la direction du Sud , et compter une heure trente de route. Carte sur les genoux, je m’applique dans mon titre honorifique de co-pilote que je prends très à coeur, pendant que Bibou découvre les joies du volant à droite....et de la conduite à gauche !
Nous sommes eu-pho-ri-ques ! Ce voyage, on l’a tant rêvé, et voilà qu’il devient enfin réalité sous nos sens émerveillés . La vue d’abord, avec des paysages grandioses à chaque virage ( et des virages, y en a plein !!!! ), l’odorat, avec des parfums frais et ennivrants de végétation , de terre humide, de sel, de fruits , de fleurs.....L’ouïe avec ces bruits étranges et nouveaux surgissant de la forêt tropicale qui semble vouloir avaler la route : des « crac –crac » des perroquets, des « couli-couli » des grenouilles, et encore mille autres cris et craquements de branches, bruissements de feuilles des habitants de la forêt : marsupiaux, opposums...
La nuit tombe, et c’est une étrange sensation de se retouver sur une route inconnue cernés par l’obscurité : on s’imagine tant de choses aux ombres qu’on devine, aux bruits qui grandissent à notre oreille aux aguets ! Sur la route sinueuse, Seb essaie d’éviter des dizaines de gros crabes rouges qui traversent ! La mer n’est pas loin, on le sait par la carte routière, et on le découvrira le lendemain en réalisant que la route borde les plages de galets !
Après deux heures de route à vitesse TRES réduite , et quelques minutes de galère, on trouve enfin le panneau de l’hôtel, mais il nous a fallu nous arrêter « Chez la Doudou » pour demander des explications : c’est vrai que l’entrée est relativement cachée du bord de route, alors dans la nuit noire, on aurait pu passer et repasser longtemps devant ! Nouvelle surprise : c’est un véritable parcours du combattant pour y accéder : un chemin semé de trous qui s’enfonce loin à travers champs, et ça et là, deux panneaux de bois de 15 cm gravés d’une flèche bleue : piste pour trouver le trésor hôtelier !
Mais notre formidable accueil dissipe très vite l’appréhension ressentie quelques minutes auparavant où nous n’étions plus très sûrs de trouver ce fameux hôtel ! Didier, le patron belge, avec lequel le contact avait été déjà très sympa au téléphone, nous reçoit jovialement . Première découverte des lieux extraordinaire : les photos parlent d’elles-mêmes . Une vaste maison style « Chalet suisse », très fleuri,
et une déco toute personnelle, puisque tout est fait « main » : du toit au plancher, jusqu’aux meubles, découpés grossièrement à la tronçonneuse, et peints ensuite de couleurs vives, comme les bancs bleu.
Une grande table de ferme nous acceuille du desk, et les chambres de l’étage sont en fait des cabanes sur pilotis : des maisons dans la maison !
Un filet a été tendu entre le pilotis de droite et celui de gauche, et de nombreuses plantes grimpantes s’y entrecroisent avant de retomber pour un joli effet « jungle » !
Jungle at home ...
On nous offre d’emblée le pot de bienvenue au bar faisant office de séparation entre le séjour et la cuisine ouverte, où pendent du plafond nombre de bouteilles de « bon vin » vides suspendues à un fil de pêche, mais aussi les ustensiles de cuisine quotidiens : poêles, casseroles, louches....
Stonedge Kitchen...
Petit rhum-punch local pour Seb et jus de fruis frais ananas- passion pour moi qui n’aime décidément toujours pas le goût trop prononcé de l’alcool. Pendant qu’on trinque, Didier en profite pour nous inscrire officiellement sur le registre, et, amusé du petit nom que je donne à mon chéri (rien ne lui échappe ! ) il écrit « Elodie et Bibou » !
L’heure est venue de découvrir notre petit nid : dans une sorte de hangar de bois bleu et jaune situé en bas du jardin,
derrière le « mini- golf » version « remix » par Didier
, une chambre avec lit en mezzanine, douche et toilettes.....rustiques !!!! Là encore, les photos se passent de commentaires !
La douche....Les toilettes........les lits......
Mais c’est confortable, et très propre . Pour la douche ou les toilettes, il faut demander à Didier qu’il ouvre l’arrivée d’eau, et en effet : elle est froide ! Mais on s’y fait rapidement.
Rafraîchis et revigorés, nous retrouvons le séjour pour un bon dîner : des spaghettis « bolognaise » version Didier : c’est à dire aromatisées à la « kubuli » ( bière locale UNIQUE, préparée sur l’île : on voit d’ailleurs des dizaines de panneaux publicitaires sur les routes, avec le logo rouge et blanc). Un vrai délice , copieusement arrosé par les nombreux verres de l’amitié offerts par le patron qui semble nous apprécier, dont le fameux « vin de sucre de canne ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stonedge.free.fr
Didier



Nombre de messages : 274
Age : 56
Localisation : Salisbury, Dominica
Date d'inscription : 24/09/2006

MessageSujet: Debbies   Mar 6 Sep - 2:11

Debbies
February 2006
I am a 42 year old, married father of two. I have traveled with my wife and on occasion with my children to Hawaii-Hilton Hawaiian Village & Maui Marriott. Jamaica-Sea Gardens, Mo Bay. Mexico-Las Velas, Cancun. Aruba-Holiday Inn Sunspree. Dominican Republic- Rui Mambo, Puerto Plata. Florida-various places. Caribbean Cruise on the Bolero. Plus other non sun vacations.
Travel and Flight
I found arranging a flight, with its necessary connectors, for my specific travel dates to be trying. In the end I hopped on a train from Toronto (Oshawa) to Montreal (Dorval). I stayed overnight at a Best Western. I then flew Air Canada to Barbados, Caribbean Star from Barbados to Dominica. On return, the Caribbean Star flight was diverted to Antigua to accommodate more passengers. We deplaned then reboarded another plane for Barbados. I then flew Air Canada from Barbados to Toronto. The Airmiles Reward Program covered most of my train ride, my overnight hotel stay (taxes included) and Air Canada flights (taxes not included). Upon reaching Melville Hall Airport in Dominica I discovered that because of an error at the head office in Roseau my rental vehicle was not there. This turned out to be tolerable as it gave me a chance to observe, in a taxi, how to drive and negotiate on the left-hand side of the road. I eventually picked up my vehicle later that day in Roseau.
Hotel
My trip to Dominica was solo and my purpose was eco-travel. I found Stonedge Hotel - http://stonedge.free.fr/index.htm - to be a pleasant and inexpensive base from which to start and end my day’s adventure. Stonedge is found approximately mid-island on the west coast near the village of Salisbury. A 1/4 mile bumpy dirt road off the main coastal route leads you to the hotel. You can chose to stay in one of 5 linked cabins or in a room in the main building. The cabins, hotel and furniture are made from rough cut indigenous woods. The cabins, situated 20 feet from a sea cliff, are painted in vibrant blue, yellow and lime colours.The sea cliff drops about 200 feet to a stone beach. The cabin interiors are basic, bunkie like, with sink, shower and toilet. The double back doors swing out to a view of the Caribbean sea. The concrete back steps are a good place to enjoy the view, watch the sun go down or the stars at night.
I chose to stay in the main building. The owner’s quarters and three guest rooms are on the second floor loft. My room was comfortable with a bed, nightstands, closet, chair and bathroom (toilet, sink, shower). Everything is hand made with a simple and somewhat crude design. The windows have shutters but no glass. The shutters were open when I got there and I left them that way for the duration of my stay. Bedding, two towels and face cloths where provided as well as a fancy purple ineffective bug net. The mattress & pillows were firm. The rooms and cabins do not have TV, radio or phone. The lobby hosts a TV with good reception and dvd movies. The loft’s hall has a bookcase with a number of books. Didier, the owner, allows guests to email home on the hotel’s computer. The lobby and its adjoining porch have the feel of an old time mountain lodge. I loved it.
Grounds
The grounds had a emptied pool, possibly no longer in use. I did not ask. It also had a mini-putt course which, with a quick sweep, would probably be fun. Flowering shrubs and bushes attracted many different types of hummingbirds and finch. Bats chased bugs around at night. It was very quiet and peaceful while I was there.
Food
I had most of my breakfasts at Stonedge. All were good. Most mornings I had eggs, salad & roasted potatoes, coffee, fresh juice and bread. I also tried a larger breakfast with all of the above plus rice and beans with a seasoned chicken wing. One morning I had Belgium pancakes. I had 4 dinners at the hotel. My favorite was a delicious pizza. Didier shared a lovely bottle of red wine with me that went well with the meal. Bon appetite.
Divers
I only snorkeled while in Dominica. It was enjoyable but not the most spectacular I have ever seen. However an experienced dive couple staying at the hotel said the diving was among the best they had ever done. Stonedge is close to at least one dive center. I am confident Stonedge could provide you with more details.
Excursions
Everyday I left the hotel with destinations in mind. Didier and Danah were always helpful with suggestions and directions.
Here are some of the hikes I took, but not all:
- Milton Falls: a 40 to 50 minute hike through farming land to a river. Go up stream to a beautiful, lesser visited falls.
- Trafalgar Falls (twin falls Mamma & Papa): Once past the lookout, I followed tour groups to Mamma and swam at her base. I then climbed up to Papa and swam at his base. The climb to Papa was more difficult then I anticipated. A guide would defiantly have made the climb easier. Next I found the hot water pools below Mamma and soaked there for a while.
-Boiling Lake: I hired a guide in the village of Laudat. The hike took 4.5 hours and was wondrous. My guide, Kelvin Noel (lives in Laudet), was both personable and informative. Kelvin made the hike a truly memorable outing. One should be physically fit for this hike.
-Freshwater Lake: I took the 50 minute hike around the lake on a well groomed trail. At times, due to the high elevation, you will be walking through clouds. Ahhh, dreamy. I later took a dip in the lake. The water felt cool, heavy and energizing.
-Victoria Falls: I attempted the hike on my own but gladly joined a couple from France and their guide. The hike itself is not all that long. However, deciding paths and climbing spots on huge slippery boulders can be daunting on your own. Take a guide for greater enjoyment. After the hike we all had a meal cooked by a Rastafarian named Moses. An enjoyable trip and company.
- Didier and Danah. The 44 year old owner and his younger Dominican girlfriend are welcoming hosts. They were always helpful and friendly. They are the true stars at Stonedge.
- $15 US per person per night. The least expensive hotel around but still having great charm.
- Check out the local culture in the nearby village of Salisbury. Arrange for someone to show you around on a Friday night. Have a BBQ, chat with the locals, try a few bush rums, enjoy the music and wait for the Sensay dancers.
Conclusion
I read and concur that the time to go to Dominica is now. Every year the Island’s infrastructure grows infringing on nature. Dominica has a abundance of natural beauty and I feel fortunate to have seen a small portion of it. Stonedge Hotel is a good choice for divers or eco-travelers who are looking for a inexpensive base with an exceptional owner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stonedge.free.fr
frédéric



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 25/04/2012

MessageSujet: Bonjour Didier et Emila :   Jeu 26 Avr - 5:53

Bonjour Didier et Emila :
Encore merci pour votre accueil, si on a l’occasion d’y retourner, on revient.
On oubliera pas d’amener du saucisson à mettre dans les petits souliers.
Fred et Laure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didier



Nombre de messages : 274
Age : 56
Localisation : Salisbury, Dominica
Date d'inscription : 24/09/2006

MessageSujet: Réônse de Didier à Fredéric et laure   Jeu 26 Avr - 5:54

En tous cas ta femme vaut de laure et elle a passé des vacances au frais d'Eric
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stonedge.free.fr
frédéric



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 25/04/2012

MessageSujet: J'ai oublié quelque chose...   Lun 30 Avr - 10:35

D'important, j'ai mangé au stonedge des langouste en quantité pour à peine 20 euros, et elles n'étaient pas sèches comme dans certins endroitsque j'ai connu

Depuis que j'ai goûté les langoustes à Didier, je pense plus jamais en manger barbeque.

Didier? T u m'en mets de côté pour la prochaine fois, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didier



Nombre de messages : 274
Age : 56
Localisation : Salisbury, Dominica
Date d'inscription : 24/09/2006

MessageSujet: safaris tours expliqués:   Mar 13 Nov - 2:59

Ce qui suit vous fera découvrir l’ambiance du stonedge safari hôtel en Dominique :
Allez les gars, ceux qui vont à l’intérieur en voiture, ceux qui vont à l’extérieur en toiture.



Nous quittons à l’instant l’hôtel le plus romantique de la Dominique :
Stonedge hotel



Quand on passe par Mahaut
Voici le village le plus riche de la Dominique, Colgate s’y étant installer et la raffinerie de pétrole de Chavez aussi, ça nous fait plus de 400 employés qui ont de l’argent et à quoi voit-on la richesse du village hum ? A la quantité de bars, la 1ère maison du village est un bar. Il y a 26 bars, un bar au mètre de quoi mettre des pressions, vous les femmes avez des nibars, ici on a des nids à bars. De plus Mahaut, pas question d’y marcher en tennis, Mahaut c’est tongue…
Si vous passez par ti kwen glo cho




Des chutes comme ça :



Avec des toilettes naturelles:






On y prend des bains de boues



Mais ! Des bains de boues c’est donc une douche.
Durant les tours vous verrez de vrais rastas


[img][/img][img][/img]

Vous terminerez ensuite les tours par l’ambiance stonedge :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stonedge.free.fr
Didier



Nombre de messages : 274
Age : 56
Localisation : Salisbury, Dominica
Date d'inscription : 24/09/2006

MessageSujet: Vidéo de client qui s'amusent en tour    Mer 28 Déc - 0:57

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stonedge.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: super séjour   

Revenir en haut Aller en bas
 
super séjour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La YEMA Rallygraf Super, 1967 mvt par Pingouin 7736…taillée pour la course
» Trouvé jeune pigeon de 20-24 jour. vite des conseils!!!!
» La perle du jour, un Hiper-maxi-super technicien horloger
» YEMA, mise à jour - tome V
» Pile pour LIP R184 (pour LIP Super Nautic Ski)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Dominique, bons souvenirs. :: La Dominique, bons souvenirs.-
Sauter vers: